A+ / A-

Etara Agence de tourisme, ete et hiver en Bulgarie, Nouvel An

Etara

Etara est la création d'un ingénieur passionné de son pays - Lazar Donkov, qui s'attela avec beaucoup de persévérance à créer dans les années 1960 ce qui est aujourd'hui l'un des musées en plein air les plus populaires en Bulgarie. La dénomination officielle d'Etara est Complexe architectural et ethnographique Etara. Lazar Donkov était parti de l'idée qu'une simple exposition ethnographique ne serait pas entraînante pour le visiteur et songea à transposer le passé rural en une expérience vive et immédiate. C'est ainsi qu'est né le village d'Etara.


Le village est ceinturé est occupe une superficie de 7ha, comprenant tous les éléments d'un village bulgare de la seconde moitié du 18e - première moitié du 19e siècle - les maisons, les boutiques des artisans, la petite rivière, les ponts, la tour à l'horloge, l'église, la fournée, l'auberge. Y sont transmis la mode de vie et les coûtumes de la région de Gabrovo.


La période correspond également à un boum et un renouveau des métiers et des arts dans la région. La ville exporte à cette époque ses productions à Bucarest, Vienne, Marseille, Anadola. Une période qui marque un renouveau spirituel, exprimé en 1835 par l'ouverture de la première école laïque et populaire.


Le village d'Etara repose sur des vestiges d'anciens villages. Certains fondements ont servi pour le plan de reconstruction mais l'on peut affirmer qu'Etara est une eouvre originale. Beaucoup des édifices ont été photographiés ailleurs et ensuite reproduits. D'autres structures ont été prélevées de leurs emplacements d'origine pour intégrer Etara.


Etara - Etara
Etara -
Etara -