A+ / A-

Au royaume des oiseaux Agence de tourisme, ete et hiver en Bulgarie, Nouvel An

Au royaume des oiseaux

Vous avez peut être feuilleté un album consacré aux oiseaux contenant des photographies avec des descriptions détaillées de leurs habitats et de leurs habitudes. Mais la rencontre avec une espèce rare cest une expérience que lon ne peut pas oublier facilement. Cest ce quaffirme tous ceux qui ont eu la chance de sapprocher de ces créature étonnantes et fragiles, peuplant les coins les plus sauvages de la nature bulgare. Il sest avéré que la Bulgarie est lun des pays du Vieux continent avec le plus de variétés doiseaux. Ce nest pas par hasard que chez nous viennent des ornithologues du monde entier...

Ces visiteurs étrangers ne sintéressent pas à nos plages, nos pistes de skis et hôtels luxueux, ni aux possibilités de la vie nocturne et autres distractions. Ils visitent la Bulgarie avec un seul objectif observer les oiseaux dans leur milieu naturel. Accompagné de guides expérimentés, les ornithologues se dirigent vers des réserves naturelles et des zones humides afin de jeter un coup dœuil bien que pour quelques instants dans le monde des oiseaux. Pour le ornithologues qui arrivent chez nous, lamour envers les oiseaux sest transformé en une passion irrésistible, accaparant leurs temps libre et leur compte bancaire. Car des tels tours spécialisés sont relativement chers et ne sont pas pour toutes les poches affirme Pavel Siméonov de lorganisation de protection de la nature Le Balkan. La Bulgarie est une véritable mine dor pour les collectionneurs dexemplaires aux plumes. Avec des jumelles et des appareils photographique coûteux dans des jeeps ou bien à pieds ils ne ménagent pas leurs efforts ni leur temps et moyens afin de voir quelque variété déterminée quils nont pas encore rencontré jusquà présent. La Bulgarie dispose dune diversité unique dit Pavel Siméonov et il ajoute :

A cet égard nous occupons une des premières places en Europe après lEspagne. Et lincroyable richesse des habitats explique pourquoi sur notre territoire sont enregistrées 426 variétés doiseaux. Donc pour un séjour de 10 jours nous pouvons observer plus de 200 variétés doiseaux ! Cest une énorme richesse !

La via Pontica lautoroute de survol des oiseaux reliant lEurope et lAfrique passe aussi au dessus de la Bulgarie. Les oiseaux transcontinentaux passent par un itinéraire au dessus de la cote de la Mer Noire. Cela explique aussi lincroyable diversité doiseaux, nichant dans les réserves biologiques locales de nos zones humides. La plus grande concentration doiseaux migrateurs nous pouvons lobserver pendant lautomne ou au printemps près des lacs Chabla et Dourankoulak sur notre cote nord de la Mer Noire. Alors les rives recouvertes de roseaux deviennent plus sombres à cause des centaines de milliers doiseaux. Chaque année cette possibilité est saisie par des milliers damateurs de la nature de France, du Danemark, de Suisse et dAllemagne. Mais les plus nombreux sont les ornithologues de Grande Bretagne ils sont plus de 4,5 millions. Selon Pavel Siémonov qui accompagne régulièrement les ornithologues étrangers lors de leurs voyages à travers la Bulgarie, lun des endroits les plus attrayants pour lobservation des oiseaux cest les Rhodopes Orientales. Dans les nids sur les rochers de la montagne habitent des colonies daigles royaux -aquila jélaiaca, des cigognes, et des oiseaux menacés de disparition- des vautours dEgypte et à la tête blanche Gyps fulvus. En prennent soin des hommes du Centre de Protection de la Nature près de Madjarovo qui régulièrement accueille des touristes et encore :

Nous marchons également sur le cours de la rivière Strouma dans le défilé de Kresna près de la ville antique de Melnik. ajoute Pavel Siméonov, à cause de linfluence méditerranéenne qui pénètre le long de la rivière Strouma il y a des plantes inhabituelles pour nos latitudes géographiques qui attirent de tels variétés comme le Lanius nubicus, lhipolais olivetorum et la sitta neumayer. Ces variétés ne peuvent être rencontré en Europe occidentale.

Source : BNR

Version française : Roumène Miliov